Ar Arvidjin Delgerekh

Une coopérative éthique

Une partie de nos produits arrivent tout droit d’Arkhangai, une province au centre de la Mongolie, où la coopérative Ar Arvijn Delgerekh fait un travail formidable. Mise sur pied avec l'aide d'Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) en 2004, la coopérative compte aujourd'hui plus de 210 membres.

 

En Mongolie, pays ou le bétail est vingt fois plus nombreux que les habitants, le yak est élevé pour son lait, sa viande mais rarement pour sa laine. En incitant les nomades à peigner  à la main régulièrement leurs bébés yaks et en récoltant leur duvet, les éleveurs trouvent une source de revenu additionnel bienvenue.

 

Valoriser la laine de yak, c’est limiter la production de cachemire traditionnel, responsable d’un désastre écologique dans tout le pays. Les chèvres qui sont élevées pour leur laine, arrachent l’herbe en la broutant et détruisent ainsi de plus en plus de pâturages. Les yaks en revanche, ne les endommagent pas en les broutant et permettent de diversifier les types d’élevages.

MONAFI

Du yak, mais pas seulement

Après plusieurs années passées à l'AVSF, Uranchimeg lance ses propres produits. La jeune femme utilise alors encore de la fibre de yak, mais aussi de la laine de mouton et de chameau. En résulte une plus grande diversité en terme de couleur et de gamme.

Esprit Mongol

Made in Oulan Bator

Esprit Mongol, ce sont trois fabricants vivant dans la banlieue d'Oulan Bator, la capitale de la Mongolie. La fibre venant de tout le pays, combine à la fois la laine de bébé yak et la laine d'adulte.

 

 ​

lesfreresyaks@gmail.com | Les Frères Yaks | Lausanne | Mongolie| 004178-911-22-01

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
0